L’Élysée envisage de passer l’âge de la retraite à 64 ans

Selon les informations des Échos, l’Élysée pourrait frapper un grand coup en repoussant l’âge de départ à la retraite à 64 ans dans un délai très bref. Cette mesure entrerait en vigueur après la présidentielle. le point sur une question d’actualité économique.

La réforme des retraites est-elle en train de revenir ? Selon les informations , l’Élysée envisage de reporter l’âge de la retraite à 64 ans.

Le sujet est sur la table. Selon les informations des Échos, l’Élysée pourrait frapper un grand coup en repoussant l’âge de départ à la retraite à 64 ans dans un délai très bref, même si bien sûr cette mesure n’entrerait en vigueur qu’après la présidentielle. Ce report de l’âge de la retraite pourrait être soumis au vote du Parlement dès le mois d’octobre dans le cadre de la loi de financement de la Sécurité sociale. Ce serait donc une décision politique très forte.

Ce qui explique qu’elle fasse encore débat.

Dans la majorité et au sein même du gouvernement, il y a les pour et les contre. Dans le camp des contre, le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand et bon nombre d’élus En Marche. Parmi les pour, Bruno Le Maire, Sébastien Lecornu (le ministre des Outre-mer) mais aussi Alexis Kohler, le secrétaire général de l’Élysée. Enfin Jean Castex est entre les deux. Une telle mesure est a priori coûteuse politiquement mais elle aurait au moins trois avantages. D’abord, montrer que le président est toujours capable de réformer, ce pour quoi il a été élu en 2017. Ensuite, couper l’herbe sous le pied d’une droite renforcée par le résultat des régionales. Enfin, ce n’est pas rien, dégager des économies après une furieuse période dépense. Ce serait clairement la preuve que le président n’oublie pas la nécessité de rétablir les comptes publics.

Concrètement, quel est le scénario de réforme envisagé ?

Si le président donne son feu vert, l’âge de la retraite serait reculé de six mois en six mois. La première génération concernée serait celle née en 1961 pour laquelle l’âge d’ouverture des droits passerait à 62 ans et demi en 2022-2023. Et ainsi de suite pour les trois générations suivantes, ce qui fait que l’âge de départ à 64 ans s’appliquerait à celles et ceux nés en 1964. Il est bien sûr prévu des exemptions et départs anticipés pour carrières longues, enfin le minimum de pension serait bien revalorisé à 1.000 euros comme prévu. Vu l’état des comptes du régime de retraites lourdement déficitaire, cette réforme se justifie. Bien d’autres pays en Europe ont déjà repoussé l’âge légal au-delà de 64 ans. Reste à en peser la prise de risque politique et social qu’elle comporte, les partenaires sociaux étant notoirement hostiles à la réforme dans un calendrier si serré.

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :