Nouvelle prolongation de la prime exceptionnelle pour les travailleurs précaires

La prime Covid qui garantit un revenu mensuel de 900€ par mois aux travailleurs les plus précaires vient d’être prolongée par décret jusqu’au 31 août inclus. La ministre du Travail Elisabeth Borne considère qu’il est important de protéger les travailleurs précaires le temps de la reprise économique. 

Protéger les travailleurs précaires le temps de la reprise économique

C’est une bonne nouvelle pour les travailleurs les plus impactés par la crise du Covid-19. créée en novembre dernier pour garantir un revenu mensuel de 900 euros net aux travailleurs précaires, sera prolongée pour trois mois. Instaurée en novembre 2020, cette aide de l’État devait initialement prendre fin en février 2021 avant d’être prorogée jusqu’en mai, puis une seconde fois jusqu’au 31 août inclus par un décret du 28 mai 2021.

Elisabeth Borne avait déclaré au micro de France Inter mercredi 12 mai 2021 que depuis son instauration

Qui peut toucher la prime Covid ?

Cette aide financière exceptionnelle s’adresse aux personnes ayant travaillé au moins 138 jours en CDD ou en intérim, soit plus de 60% du temps de travail annuel en 2019, mais qui, en raison de la crise sanitaire, n’ont pu travailler suffisamment en 2020 afin de recharger leurs droits à l’assurance chômage. Sont particulièrement concernés les « permittents », c’est-à-dire les employés en tant qu’extras dans l’hôtellerie, la restauration ou l’événementiel, mais également les saisonniers et les intérimaires.

Cette aide de l’État est versée automatiquement par Pôle emploi aux demandeurs d’emploi. Pour y être éligible, il faut :

  • résider sur le territoire national
  • être inscrit comme demandeur d’emploi jusqu’au dernier jour du mois considéré en actualisant sa situation chaque mois
  • avoir un niveau de ressources inférieur à 900 € au cours du mois écoulé. Sont inclus les revenus d’activités salariées ou non, d’allocations versées par Pôle emploi, la Caisse d’allocations familiales (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA) ou encore la rémunération de fin de formation (RFF) ou la rémunération formation de Pôle emploi (RFPE), et l’allocation équivalent retraite (AER). Les demandeurs d’emploi touchant un revenu de remplacement (RSA, allocation d’assurance, allocations de solidarité, ou allocation des travailleurs indépendants ou de tout autre régime spécial) peuvent en bénéficier. Dans le cas du RSA, un revenu de complément de 355 € sera versé automatiquement par Pôle emploi.

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :