l importance de l ‘épargne et de l’investissement

L’égalité entre l’épargne et l’investissement trouve sa source dans la définition du revenu. Keynes propose sa propre définition qui se traduit, au niveau global, par l’égalité entre le revenu et la valeur de la production.

La production correspond à une création de richesse par les entreprises. Elle peut être valorisée de différentes manières, mais, dans une économie de marché, ce sont les prix qui expriment la valeur que la société reconnaît aux produits. La production valorisée aux prix du marché représente donc la valeur que reconnaît la société à la richesse créée.

La production est constituée de biens et services. Dès qu’ils sont créés par le processus de production, ces produits deviennent la propriété de leurs producteurs. Ainsi, à l’apparition physique de produits correspond une apparition de droits de propriété. Ces droits ont une valeur qui est égale à la valeur des biens produits puisque le prix d’un produit est, en fait, le prix à payer pour en acquérir le droit de propriété. Cette apparition de nouveaux droits détermine le revenu.

On peut définir, d’une manière très générale, le revenu d’un agent pendant une période comme la différence entre la valeur des droits qu’il acquiert et celle des dettes qu’il contracte pendant cette période.

L’égalité entre la production et le revenu signifie simplement que, au niveau global, seule la production permet l’apparition de nouveaux droits.

Les droits peuvent être transférés entre agents économiques mais, si les droits reçus viennent s’ajouter au revenu de celui qui les reçoit, ils doivent aussi venir en déduction du revenu de celui qui les cède. Les transferts n’ont donc pas d’impact sur le revenu global. De même, au niveau global, les droits nouveaux provenant de l’endettement s’annulent avec les dettes correspondantes, si bien que le revenu ne peut provenir que de la production.

Il est important de comprendre que le revenu ne correspond pas nécessairement à des flux monétaires. Toute production génère un revenu, même lorsqu’elle n’est pas vendue, c’est-à-dire, par exemple, lorsqu’elle est stockée. Le revenu généré par cette production non vendue prend alors la forme de droits de propriété et non de monnaie.

Plus précisément, pour reprendre les concepts de la comptabilité nationale, l’égalité n’est pas entre le revenu et la production mais entre le revenu et la valeur ajoutée, cette dernière représentant la richesse réellement créée lors du processus de production, c’est-à-dire la différence entre la production et les consommations intermédiaires.

Deux points de vue

L’égalité entre le revenu national et la somme des valeurs ajoutées correspond à la description d’une même réalité, la richesse globale créée par l’homme pendant une année, selon deux points de vue différents.

Selon le premier point de vue, la production représente la valeur de la richesse créée, la consommation intermédiaire représente la valeur détruite au cours du processus de production, leur différence, c’est-à-dire la valeur ajoutée, représente ainsi la valeur effectivement disponible pour la consommation et l’investissement. D’une certaine manière, ce point de vue correspond à une analyse en termes « physiques », puisque, conceptuellement, la production et la consommation intermédiaire sont obtenues en valorisant des quantités physiques au moyen des prix du marché.

Le deuxième point de vue est celui du droit de propriété. Au moment où elle apparaît, la richesse créée devient nécessairement la propriété d’un agent économique, elle est ensuite redistribuée entre les différents agents économiques sous forme de salaires, revenus de la propriété, impôts et autres transferts courants. Globalement, le revenu correspond à la valeur de marché des nouveaux droits créés pendant l’année. Cette approche représente le point de vue juridique.

Une relation fondée sur la logique et non sur des hypothèses

Conceptuellement, la valeur ajoutée fonde le revenu

Ainsi, la relation qui s’établit au niveau national entre le revenu et la valeur ajoutée n’est pas une relation d’équilibre au sens économique du terme, mais une relation de nature strictement logique et, si l’on cherchait à établir une relation de causalité entre revenu et valeur ajoutée, il est bien évident que c’est la valeur ajoutée, grandeur « physique », qui fonde le revenu, grandeur « juridique », et non le contraire.

En effet, d’un point de vue logique, s’il est clair que la production d’un bien peut donner naissance à un droit de propriété, il est difficile d’imaginer que l’attribution d’un droit de propriété puisse donner naissance à un bien.

L’égalité entre l’épargne et l’investissement

L’égalité entre l’épargne et l’investissement découle directement de l’égalité entre le revenu et la valeur ajoutée. En effet, au cours d’une période, les produits peuvent être utilisés soit pour la consommation, c’est-à-dire détruits, soit pour l’investissement, c’est-à-dire conservés pour une période ultérieure.

L’épargne est définie par la différence entre le revenu et la consommation. Puisque le revenu correspond à une acquisition de droits et la consommation à une destruction de produits et donc de droits, l’épargne représente l’accumulation de droits au cours de la période. L’investissement correspond, quant à lui, à l’accumulation de produits.

Puisque la valeur des nouveaux droits est égale à la valeur des produits créés et que la consommation représente à la fois une destruction de produits et de droits, on en déduit que l’accumulation de droits est égale à l’accumulation de produits. En d’autres termes, l’épargne est égale à l’investissement.

Plus précisément, pour reprendre les concepts de la comptabilité nationale, si nous désignons par VA et R respectivement la valeur ajoutée et le revenu de la nation, nous avons l’égalité :

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :