Arnaques en voyage : 5 arnaques à éviter en taxi !

 les arnaques en taxi…Les taxis sont souvent l’auteur de petites arnaques en voyage. Celles-ci sont divers et plus fréquentes que vous pouvez le penser. Voici cinq arnaques « classiques » de la part des chauffeurs de taxis.

Bien sûr, tous les chauffeurs de taxi ne sont pas malhonnêtes. Cela dit, il est important de rester toujours en alerte. Personnellement, je me méfie beaucoup des taxis et je reste très attentif. Je les considère comme une source de problèmes, vraiment.

Allez, voici 5 arnaques taxi détaillées. Pour chacun, une description et la parade pour l’éviter.

Le taxi et la commission

Un grand classique, surtout en Asie. Le chauffeur de taxi ou de tuk-tuk va bien souvent vous mentir si vous lui indiquez l’adresse d’un hôtel précis de votre guide. « Ah non, il a fermé depuis » est la réponse classique. Ou « Ah, il a brûlé… ». II enchaîne ensuite avec un « mais je connais un hôtel pas cher du tout, très bien, pas loin, on y va ? » Vous voyez le plan. Même si vous dites non, certains vont quand même essayer de vous y emmener.

Parfois, le chauffeur de taxi va jusqu’à appeler l’hôtel avec son portable pour savoir s’il y a de la place. Et dans ce cas, la réponse est toujours la même : il est plein ! 

Il va vous orienter ensuite vers « son » hôtel. Ce cas de figure est très répandu au Costa Rica par exemple, à tel point qu’on vous en informe dans les hôtels.

J’ai d’ailleurs bien failli me faire avoir dès mon arrivée dans ce pays. En effet, j’ai donné l’adresse de l’hôtel où je voulais

descendre. À mon étonnement, le chauffeur appelle lui-même l’hôtel afin de s’assurer qu’il n’est pas complet. Ce qui était le cas ! Ensuite, il nous propose le nom d’un autre hôtel…

De plus, faites attention lorsque vous arrivez à l’hôtel que vous aviez choisi. Certains chauffeurs de taxi font mine ensuite de dire au réceptionniste, en langue locale, que c’est à leur initiative qu’ils vous ont amené là…

Parade : 

Soyez ferme sur l’hôtel où vous voulez vous rendre. Ne prenez pas pour argent comptant les paroles du taxi. Vérifiez par vous-même !

Soyez vigilant lors de l’arrivée à l’hôtel. Précisez que vous êtes venu de votre propre initiative. Sinon, le prix de la nuit sera plus élevé.

Il ne faut pas non plus être fermé et rivé sur son guide. J’ai souvent eu de bonnes surprises en me rendant dans un hôtel qu’un tuk-tuk connaissait.

Vous pouvez aussi demander à l’hôtel de venir vous chercher. Certains le proposent d’emblée gratuitement, d’autres non. Assurément, la méthode la plus simple.

2. Le taxi et le compteur

Le chauffeur fait mine que son compteur ne marche pas ou il ne le met pas en marche. Cela lui permet ainsi de fixer un prix plus élevé pour vous. 

Dans certains pays, le prix de l’essence et le tarif bas de la course fixé par le gouvernement, conjugués aux lourdes taxes, font que beaucoup de taxis refusent de prendre un touriste en utilisant le compteur. Cela peut être compréhensible. Le problème est que certains chauffeurs en profitent du coup pour charger démesurément le touriste. Le prix de l’essence a alors bon dos. C’est d’ailleurs toujours le prétexte invoqué !

Certains chauffeurs utilisent même ce prétexte pour justifier un tarif élevé alors qu’il fait nuit. Comme si un véhicule consommait plus d’essence la nuit tombée ! Au Maroc, par exemple, il faut être patient avant de trouver un taxi qui accepte de vous prendre en utilisant le compteur…

Le chauffeur peut aussi changer les paramètres du compteur afin que celui-ci affiche par exemple le tarif de nuit durant la journée.

Dernière roublardise de la part de nos amis les taxis : la course facturée plus cher si vous êtes deux ou trois passagers !

Parade: 

Choisissez toujours un taxi avec un compteur. Assurez-vous qu’il marche et demandez au chauffeur de l’enclencher. Sinon, changez de taxi !

Si vous pensez que le compteur a été trafiqué, menacez le chauffeur d’appeler la police touristique. Notez le numéro du taxi et, si possible, le nom du chauffeur.

3. Le taxi qui n’a pas de monnaie

Lors du paiement, le chauffeur vous affirme qu’il n’a pas assez de monnaie pour le change. C’est parfois faux ! 

Parade : 

Difficile de savoir si c’est vrai ou pas, bien sûr. Si la somme est assez importante, dites-lui d’aller changer la monnaie auprès d’une boutique. Ou faites-le vous-même. Essayez d’avoir de la monnaie sur vous, et surtout, demandez toujours avant de monter si le conducteur a de quoi faire du change.

Au début, je me suis fait avoir pas mal de fois. Cela ne m’arrive plus depuis que je demande avant de monter si le chauffeur a la monnaie.

4. Le taxi qui vous ballade

Le taxi va faire un long détour avant de déposer le touriste à sa destination. Dans ce cas-là, c’est vraiment difficile, voire impossible à voir pour le touriste qui débarque. C’est une pratique assez répandue et sans risque pour le chauffeur.

Les chauffeurs savent qu’un voyageur est particulièrement vulnérable quand il vient juste d’arriver dans une nouvelle ville.

En effet, après une longue journée de voyage, il est fatigué et sa résistance est plus faible. Tout ce qu’il veut, souvent, c’est arriver le plus vite possible à son hôtel. De plus, il ne connait souvent ni le coût local, ni la ville bien sûr. Si c’est la nuit, c’est encore plus facile d’arnaquer le client.

De sources extérieures certaines, j’en ai déjà été victime ! Sans compter les fois où je ne m’en suis pas rendu compte…

Parade : 

Difficile de se rendre compte de cette petite arnaque. Une méthode à suivre est de faire croire au chauffeur que vous connaissez le chemin. Pour cela, vérifiez avant le trajet sur une carte de la ville. En montant dans le taxi, montrez-lui la destination sur la carte en montrant vaguement le trajet pressenti.

Pendant le trajet, gardez votre carte ouverte et essayez de repérer le trajet en regardant le nom des rues.

Cela montrera au taxi que vous n’êtes pas né de la dernière pluie. Et puis, c’est aussi intéressant pour vous, cela vous aidera à vous repérer dans la ville.

Posez-lui des questions si vous trouvez que le trajet est étrange.

Le plus efficace est de demander à un local le tarif approximatif de la course. À vous de négocier ensuite avec le chauffeur afin d’approcher de cette somme.

5. Le taxi et vos bagages

Une autre forme d’arnaque de la part de nos amis vise cette fois les bagages des voyageurs.

Plusieurs cas :

– une fois que vous êtes sorti du taxi et que vous vous dirigez vers le coffre du véhicule, le taxi démarre sans crier gare et disparaît, avec votre sac…

– le chauffeur fait comme si le coffre n’était pas fermé. Il sort alors pour s’en occuper. Une fois dans votre chambre d’hôtel, vous vous rendrez compte que le chauffeur a profité de ce moment pour vous voler quelque chose…

J’ai rencontré un jeune Français à qui c’est arrivé au Pérou. Étant seul, il est descendu avant le chauffeur. Il n’a pas eu le temps d’ouvrir le coffre que le taxi partait en trombe. Comme il me l’a déclaré, il s’est senti assez idiot sur le coup…

Un lecteur m’a aussi parlé du « coût supplémentaire » pour deux bagages, alors que ce n’est affiché nulle part.

Parade : 

Le dernier cas est heureusement rare ! Je n’ai jamais connu cela, faisant extrêmement attention. Voici les règles à suivre :

– Gardez toujours avec vous le sac avec vos objets de valeur. Ne le mettez jamais dans le coffre.

– Attendez que le chauffeur sorte en premier et payez-le après avoir récupéré vos sacs.

– Si on voyage à deux, une des deux personnes s’occupe des bagages pendant que l’autre paie ou « garde un pied dans le taxi ».

Il existe encore d’autres arnaques en voyage concernant les taxis :

  • Le taxi et la station d’essence
  • Le taxi qui vous emmène dans un traquenard
  • La moto-taxi et la course gratuite…

faire plumer en voyage.

Pour chaque arnaque en voyage, vous aurez la parade pour les éviter. De plus, un système d’icônes indique la fréquence, la zone géographique et l’importance de la somme en jeu.

Notez-le en 1 clic

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :