Alerte aux fruits et légumes  » origine France »

Pour beaucoup de consommateurs, acheter des fruits et des légumes « origine France » est un signe de qualité. Alors que les prix sont de plus en plus élevés, ils sont prêts à payer plus cher. C’est ce qu’ont bien compris les fraudeurs qui n’hésitent pas à trafiquer les étiquettes.Des fruits et légumes « origine France » qui ne sont pas français.

Un trafic sur l’origine des fruits et des légumes

Les fruits et les légumes sont indispensables à notre santé mais comme ils sont de plus en plus chers, beaucoup de personnes renoncent à en manger tous les jours. Depuis plusieurs mois, leurs prix ont augmenté pour plusieurs raisons. Tout d’abord, à cause de la crise sanitaire et du manque de main d’œuvre pour les cueillir ou les ramasser et ensuite, parce que la météo a été exécrable au printemps, avec du gel qui a endommagé les cultures.

Trouver des fruits et des légumes pas cher est devenu une gageure, surtout quand on veut manger français. Pour les raisons qui viennent d’être évoquées mais aussi à cause d’un véritable trafic qui permet aux revendeurs de s’en mettre plein les poches sans scrupules, de plus en plus d’établissements frauderaient sur la provenance. Ils afficheraient une étiquette « origine France » alors que les produits viennent d’Espagne, pays où ils sont vendus beaucoup moins chers.

Des fruits et légumes deux fois plus chers

« La pratique prend de l’ampleur : grande surface, petits maraichers voire producteurs de fruits et légumes dupent le consommateur », détaillent nos confrères d’Europe 1. Et pour cause, cette francisation permettrait aux fraudeurs de revendre les fruits et les légumes jusqu’à deux fois plus chers. Au bout de la chaîne, se trouve le client qui doit mettre la main au porte-monnaie.

Ce trafic de fruits et légumes est surveillé de près par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Elle a effectué des contrôles sur 452 établissements et a pu constater 25% d’anomalies. Problème, les fraudes augmentent artificiellement « les volumes de fruits et légumes français vendus chaque année et faussent donc complètement les prix du marché », explique Europe 1.

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :