7 conseils pour ne pas vous faire arnaquer par les low cost

Et il faut compter 25 € pour un bagage en soute chez Ryanair et plus de 30 € chez easyJet, alors si vous ne voulez pas payer le supplément bagage plus cher que votre vol Paris Londres, consultez la politique bagage de votre compagnie avant le départ. Si c’est le poids de votre bagage qui pose problème, n’hésitez pas à porter sur vous les vêtements les plus lourds.

une femme à genou pour fermer sa valise
© rasslava / 123RF
2. Essayez d’éviter les frais de réservationAu moment où il faut passer à la caisse et régler votre billet d’avion, il est possible que le prix de votre vol Paris Amsterdam prenne tout à coup quelques euros… La faute aux frais supplémentaires ou plutôt frais de réservation facturés par les compagnies spécialisées dans les vols pas chers pour les paiements par carte bancaire. Chez la plupart d’entre elles, les paiements par carte Visa (Bleue et Gold) et MasterCard sont… payants et vous coûtent de 7 à 15 €.

Pour éviter ce supplément, il faut payer avec des cartes précises (Carte Bleue Classique, Visa Electron, MasterCard Prepaid) qui varient selon les compagnies. Si vous ne disposez pas de l’une de ces cartes qui n’engendreront pas de frais en sus, demandez à un ami ou un membre de votre famille s’il en possède une et peut payer pour vous, vous lui ferez immédiatement un virement.

3. Ne pas oublier d’imprimer votre carte d’embarquementS’offrir un vol Paris Genève pour une bouchée de pain, c’est bien mais si vous oubliez d’imprimer votre carte d’embarquement avant vous allez vous en souvenir longtemps. Et oui si vous vous présentez au comptoir de votre compagnie sans votre carte d’embarquement version papier, vous devrez débourser 40 € minimum pour que la compagnie vous l’imprime. Ça fait cher l’impression et cela peut peser lourd dans le budget que vous vous étiez fixé pour le week-end.
Il faut donc absolument vous enregistrer en ligne et imprimer ce précieux sésame. C’est gratuit et cela vous évite (encore) des dépenses inutiles. La majorité des compagnies proposent l’enregistrement en ligne jusqu’à 2h avant le départ.

Un passeport et des billets avionUn passeport et des billets avion
© flynt / 123RF
4. Méfiez-vous de l’assurance annulationAhh l’assurance annulation ! C’est le piège dans lequel la plupart des voyageurs non avertis tombent lorsqu’ils réservent un trajet avec une low cost. Au moment de la réservation, la case assurance est bien souvent cochée d’office… Si vous n’y faites pas attention, vous vous retrouvez assuré et facturé de 15 € supplémentaires. D’autant plus que bien souvent vous possédez déjà une assurance grâce à votre carte bancaire. Prenez soin de bien décocher la case avant de valider la réservation de votre vol Lyon Londres.
Et lorsque la case n’est pas pré-cochée certaines compagnies n’hésitent pas à faire du forcing en vous la proposant à chaque étape du processus de réservation. « Etes-vous vraiment sûr de ne pas souscrire à cette assurance ». OUI !

5. Attention au prix des navettes vers les aéroports d’où décollent les low cost (plus éloignés)Vous avez réservé un vol Paris Dublin mais vous vous rendez compte que votre avion ne décollera pas d’Orly ni de CDG, mais de Beauvais à 70 km de Paris. Il va donc falloir le rallier en empruntant une navette payante (32 € l’aller retour) dont le prix viendra s’ajouter à celui de votre billet d’avion. Effectivement, pour faire baisser les coûts, les compagnies low cost comme Ryanair décollent de plate-formes secondaires plus excentrées.
Afin d’avoir à éviter de supporter ces frais de transport supplémentaires, il sera parfois plus avantageux de réserver son trajet avec une compagnie classique qui s’envolera vers l’Irlande directement depuis CDG et Orly. D’où l’importance de bien comparer les prix entre low cost et compagnie traditionnelle.

Des bus touristiques en stationnement
© aprior / 123RF
6. Soyez attentifs au prix du vol retourAttention aux offres alléchantes des low cost qui rusent d’astuces pour attirer les voyageurs dans leurs filets. Celles-ci, comme d’autres compagnies classiques d’ailleurs, affichent sur leurs sites des prix d’appel hyper attractifs sauf que ceux-ci ne concernent bien souvent que le vol aller. Le vol retour étant lui bien plus cher. Et au final, l’affaire n’en est plus vraiment une et votre vol Paris Bastia va finalement vous coûter un bras.

7. Choix du siège = encore des fraisLà encore les transporteurs low cost font tout pour grapiller quelques euros et faire grimper la note et ce même sur un simple vol Rennes Marseille. Pour avoir davantage d’espace pour ses jambes, être près du hublot ou près des portes de sortie, il est possible de choisir son siège en avion sauf que cela a un prix : jusqu’à 11 € chez Ryanair et Transavia par exemple. Est-ce vraiment nécessaire ? Posez-vous les bonnes questions avant de souscrire à cette option qui fera augmenter le prix de votre billet d’avion.

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :