Pass sanitaire : le mode d’emploi pour l’obtenir

Le 12 juillet, lors de son huitième discours depuis le début de la crise sanitaire, Emmanuel Macron a annoncé aux Français que le pass sanitaire allait être élargi à de nombreux lieux publics à partir du 21 juillet prochain. Où trouver ce document ? Comment faire pour le récupérer ? Explications.

Depuis le 9 juin, le pass sanitaire est nécessaire pour se rendre à des rassemblements ou assister à des événements regroupant plus de 1.000 personnes. Actuellement, il est demandé à l’entrée des expositions ou des stades. Mais à compter du 21 juillet, ce document va être étendu à tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes. Cette mesure concerne tous les Français âgés de 12 ans et plus. C’est ce qu’a annoncé le président de la République le 12 juillet, durant son allocution télévisée. A partir de cette date, le pass sanitaire devra être présenté pour accéder aux cinémas, aux théâtres, aux parcs d’attractions ou encore aux salles de spectacle.

À compter de début août, « le pass sanitaire s’appliquera dans les cafés, restaurants, ainsi que dans les hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux », a déclaré Emmanuel Macron. Sur son site, le gouvernement indique également que ce document sera demandé lors des « voyages en avions, trains et cars pour les trajets de longue distance ». Autre lieu où le pass sanitaire sera obligatoire cet été : les centres commerciaux. Il « sera nécessaire même pour s’installer en terrasse », a précisé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. D’après le ministère des Sports, les salles de sport pourraient aussi être concernées par l’extension du pass sanitaire début août.

En quoi consiste le pass sanitaire mis en place en France ?

Le pass sanitaire consiste à présenter une preuve sanitaire, à savoir un certificat de vaccinationun test négatif de moins de 48h, ou un test PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, pour se rendre dans certains espaces publics. Ce dispositif a pour but de réduire les risques de contamination et de minimiser la pression sur le système de soins. Il permet aussi de réagir rapidement en cas de contamination lors d’un regroupement, pour éviter la formation de nouveaux clusters sur le territoire. En vigueur depuis le 9 juin, l’utilisation du pass sanitaire est à ce jour validée sur un plan juridique jusqu’au 30 septembre 2021.

Pass sanitaire : comment l’obtenir ?

Le pass sanitaire mis en place par le gouvernement peut être obtenu de trois manières :

  • Statut vaccinal : vous avez reçu l’intégralité des doses de vaccin anti-Covid et respecté le délai nécessaire à une vaccination complète (Astrazeneca, BioNTech/PfizerJohnson & JohnsonModerna).
  • Présentation d’un test négatif : vous avez réalisé un test PCR de moins de 48h qui est négatif.
  • Certificat de rétablissement : vous êtes en mesure de présenter un test PCR ou un test antigénique positif datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois, qui atteste de votre rétablissement suite à une contamination.

Pour présenter votre pass sanitaire, vous avez le choix entre deux options :

  • Format numérique : pour récupérer l’attestation de vaccination, il convient de se rendre sur le « portail patient » de l’Assurance maladie. « Une fois votre certificat de vaccination en main, il suffit de scanner le QR Code de droite pour l’importer et le stocker en local, dans votre téléphone, grâce à TousAntiCovid Carnet » disponible sur le smartphone, détaille le gouvernement. Pour présenter son test négatif ou test positif en version numérique, il convient de le récupérer sur le portail SI-DEP puis de scanner le QR Code et de l’ajouter à ses données disponibles sur l’application TousAntiCovid.
  • Format papier : on présente son document papier, attestant de son test PCR négatif, de son statut vaccinal ou de son certificat de rétablissement.

Pass sanitaire pour voyager en Europe : que contient ce document ?

Un pass sanitaire européen, officiellement appelé « certificat Covid numérique UE », a également été mis en place pour pouvoir se déplacer plus librement et voyager plus facilement en Europe cet été. Ce document gratuit, adopté le 14 juin dernier par le Conseil de l’Union européenne, est entré en application dans les États membres depuis le 1er juillet. Ce certificat sanitaire européen n’est pas obligatoire mais il permet aux voyageurs de se rendre plus aisément dans un autre pays européen et d’éviter certaines restrictions, telles que la mise en quarantaine.

Le pass sanitaire européen « sert à attester que la vaccination d’une personne est complète (deux doses administrées pour les vaccins Pfizer, Moderna, AstraZeneca, une dose unique pour le vaccin Janssen) et que le délai d’immunité est achevé pour lui permettre d’accéder à certains droits (accès à des lieux ou événements regroupant plus de 1.000 personnes, voyages) », peut-on lire sur le site officiel de l’administration française. Les personnes qui ne sont pas encore vaccinées pourront montrer d’autres preuves sanitaires, telles qu’un test négatif ou un certificat de rétablissement.

Comment faire pour obtenir le pass sanitaire européen ?

Le « certificat Covid numérique UE » se présente sous deux formats : le format papier et le format numérique. Les deux versions comportent un QR code, le nom, le prénom et la date de naissance du citoyen. Le certificat de vaccination certifié en version bilingue, qui indique la date et le pays de vaccination, est disponible sur le téléservice de l’Assurance maladie. Pour le télécharger au format PDF, il convient de s’identifier avec FranceConnect et des codes d’accès à son compte Ameli.

Il est possible de l’imprimer ou de le conserver au format numérique sur son téléphone. Pour cela, il convient d’importer le certificat de vaccination dans l’application « TousAntiCovid Carnet ».« Allez dans la rubrique ‘Mon carnet’, sélectionnez ‘Ajouter un certificat’ et scannez le QR code figurant sur la droite de l’attestation », spécifie le gouvernement. On peut aussi prendre en photo l’attestation de vaccination avec notre téléphone et présenter cette dernière durant les voyages.

On peut aussi scanner le QR Code présent sur le test négatif PCR ou antigénique de moins de 48h ou sur le test PCR positif attestant du rétablissement du Covid, datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois. « Les voyageurs européens pourront présenter le QR code du certificat à la police aux frontières ou aux compagnies aériennes sans se soucier de la langue dans laquelle le certificat est écrit. Un voyant vert ou rouge indiquera si le voyageur peut entrer sur le territoire ou non », explique le gouvernement.

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :