Assurance voyage Covid: est-elle nécessaire?

En ces temps de crise sanitaire, entre annulations et frais de santé parfois élevés, voyager est devenu plus incertain. Faut-il pour autant prendre une assurance? Cela dépend de plusieurs éléments. Analyse.

Depuis quelques mois, certains voyagistes incitent leurs clients à prendre des assurances en complément de leurs billets et réservations. L’intérêt diffère selon les destinations et les compagnies.

• Certains pays imposent une assurance Covid

De plus en plus de pays demandent une « assurance Covid » aux touristes. En mai dernier, ils étaient 25. Il faut y présenter une attestation d’assurance santé et parfois rapatriement mentionnant explicitement, en anglais, le risque Covid. L’île Maurice, le Cap-Vert, la République dominicaine, le Costa Rica (qui y ajoute la couverture des frais d’hébergement en cas de quarantaine)… imposaient ce sésame.

Certaines cartes de paiement, comme American Express (qui prend aussi en charge le rapatriement), mentionnent la couverture des frais médicaux liés au Covid. Pour Visa et Mastercard, c’est à vérifier selon la convention de votre banque. Les contraintes d’entrée sont précisées sur le site France Diplomatie rubrique « Conseils aux voyageurs« . Le Quai d’Orsay y ajoute des pays où l’assurance est « fortement conseillée ».

À lire aussi: Pass sanitaire européen, comment le télécharger?

• Et pour ceux qui ne m’imposent pas?

Les assurances voyage ne sont pas obligatoires. Et, en matière de santé, les Français sont plutôt bien couverts. « En Europe, une carte européenne d’assurance maladie, à établir avant le départ, permet généralement d’éviter une avance de frais et une indemnisation sur le seul barème Sécurité sociale, indique David Dumont, créateur du comparateur d’assurances Insurly. Mais votre mutuelle ne rembourse généralement pas les frais médicaux qui peuvent être très élevés. »

Hors Europe, la prise en charge par la Sécurité sociale est incertaine, y compris pour des pays qui ont une convention avec la France. Et il faudra avancer les frais. Surtout, les tarifs peuvent grimper très haut. C’est le cas au Canada ou au Japon. Et aux États-Unis, où un passage en réanimation peut coûter plusieurs centaines de milliers d’euros.

L’assurance de la carte bancaire qui a servi à payer le voyage suffit-elle? Une carte classique couvrira les frais de santé jusqu’à environ 11000€, ce qui sera vite insuffisant; une carte comme la Visa Premier ira jusqu’à 155 000€. À titre de comparaison, des assurances voyage peuvent proposer des plafonds de 300 000€ à 500 000€, voire 1 million d’euros, pour le Canada ou les États-Unis.

A lire aussi: Soins médicaux en vacances: tout savoir avant de partir

SOUTENEZ NOTRE TEMPS : 2,25€ / mois

S’abonner, c’est soutenir une presse de qualité avec des journalistes qui vous informent, vous guident, vous accompagnent chaque mois, pour prendre les bonnes décisions !
Droit, santé, argent, culture, loisirs, jeux…Notre Temps saura, c’est certain, répondre à vos besoins et préoccupations journalières.Voir les offres d’abonnement

• Que faire en cas d’annulation?

L’assurance annulation est facultative. Elle peut être prise immédiatement ou dans les 24 à 48heures après la réservation du voyage, seule ou en multirisques voyage incluant les frais de santé, l’assistance et l’annulation (voire la veille du départ ou pendant le voyage pour la santé et l’assistance seules).

Les moins chères ne couvrent pas beaucoup plus qu’une carte bancaire et prévoient de nombreuses exclusions. Alors que des assurances « tout sauf » ou « toutes causes justifiées » couvriront une annulation en cas de contraction du Covid avant le départ, pour une mise en quarantaine ou un refus d’embarquement après un contrôle de température.

Mais, en quelques mois, de nombreuses compagnies aériennes et opérateurs de tourisme ont assoupli leur politique d’annulation, report et remboursement pour reconquérir leur clientèle. Vérifiez ce que vous permet votre billet ou votre réservation, et comparez les exclusions et franchises avant de signer.

• Combien ça coûte?

Le tarif dépend de votre âge, de votre destination et de la durée du voyage. Le comparateur d’Insurly permet d’insérer ces paramètres pour vous indiquer les produits existants avec leurs niveaux de garantie et leurs tarifs pour votre voyage.

Ainsi, à 65 ans, pour vingt jours à Madagascar, vous trouverez six contrats entre 41€ et 90€ et quatre autres au-delà, avec les garanties à comparer. Pour l’assurance annulation, comptez de 3% à 6% du prix du voyage.

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :