Les escroqueries au permis de conduire se multiplient

PERMIS DE CONDUIRE + SUIVRE CE SUJET

Les escroqueries au permis de conduire se multiplient
Delpixart / Getty Images

Pour éviter de payer des amendes et se voir retirer des points, des automobilistes achètent sur des sites peu scrupuleux des copies de permis de conduire. Un stratagème qui peut vite se retourner contre eux.

Une nouvelle escroquerie sévit actuellement dans le sud de la France, relate Midi Libre, vendredi 11 juin. Deux Montpelliéraines viennent d’être condamnées à 3.000 et 2.400 euros d’amende pour dénonciation frauduleuse d’un conducteur. Une fraude très en vogue ces derniers temps. Pour éviter de perdre des points et payer des amendes en cas d’infraction au code de la route, certains automobilistes achètent sur Internet des copies couleurs d’un permis de conduire.

Les prix peuvent aller de 50 à 150 euros selon les sites. Une fois la copie en sa possession, l’automobiliste en infraction se rend sur le site de l’Antai (Agence nationale de traitement automatisé des infractions) pour dénoncer le PV, désignant frauduleusement un autre conducteur au volant de son véhicule au moment de l’infraction.

>> A lire aussi – Niort : son escroquerie aux fausses factures ciblait une vingtaine de mairies

Une technique qui semblait bien rodée jusqu’à ce que la justice prenne connaissance du subterfuge. Plusieurs condamnations ont déjà été prononcées, dont les deux Montpelliéraines qui n’ont pas réussi à expliquer comment deux Italiens, habitant Drancy, en région parisienne, se sont retrouvés au volant de leur voiture lors d’un excès de vitesse à Montpellier. « Et pour cause, elles ne les connaissaient pas, c’est sûr. Il n’est d’ailleurs pas impossible qu’elles soient poursuivies pour escroquerie au jugement par le procureur de la République », souligne le commissaire divisionnaire Régis Dufaut, cité par le quotidien régional.

>> A lire aussi – Gare au « wash wash », la nouvelle escroquerie aux billets

Le cas de ces deux conductrices s’ajoute à d’autres dossiers similaires, comme celui d’un Montpelliérain qui aurait utilisé l’identité d’une personne qui fait l’objet de 600 désignations frauduleuses. « Mon objectif, au vu des faits de plus en plus nombreux, c’est de mettre en garde les automobilistes vis-à-vis de ces sites qui fleurissent sur le Net. Car l’escroquerie est grossière et retombe toujours sur le requérant », alerte Régis Dufaut, dans les colonnes de Midi Libre.En

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :