Fermetures des agences bancaires : une tendance amorcée bien avant la Covid

La crise de la Covid a, de facto, entraîné la fermeture plus ou moins prolongée de nombreuses agences bancaires en France, relançant dans la presse le débat sur l’existence ou non d’une tendance de fond qui serait imputable à la digitalisation croissante du modèle bancaire.

En décembre, l’annonce de la fusion des réseaux de la Société générale et du Crédit du Nord, qui fermeront à cette occasion 600 agences sur le territoire d’ici 2025, est venue confirmer ce mouvement.

Or, la crise actuelle ne pourrait finalement que jouer un rôle minimal pour alimenter une tendance qui s’est fortement intensifiée ces dernières années, plus particulièrement depuis 2013.

Un mouvement ancien

Grâce à l’exploitation de la base de données OGRB qui recense et géolocalise annuellement l’implantation physique des agences bancaires de l’ensemble des enseignes présentes en France, nous avons pu quantifier le phénomène sur la période 1999-2018. Il est d’une ampleur significative puisque sur cette période, 8 363 agences ont été fermées dans 11 enseignes, ce qui représente l’équivalent de 19,9 % du parc d’agences existant en début de période (fin 1998).

Le graphique n°1 présente les ouvertures et fermetures annuelles d’agences sur la période. La comparaison de la courbe des fermetures à la moyenne annuelle sur la période 1999-2018 (418 agences) met en évidence que le phénomène n’est pas récent.

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :