Un million de cartes bancaires piratées sont disponibles gratuitement sur le web

Plus d’un million de numéros de cartes bancaires se promènent librement sur Internet, à la disposition de n’importe qui. Le pirate à l’origine de la fuite a mis en ligne cette gigantesque base de données afin de faire la promotion de sa boutique du marché noir. Des particuliers du monde entier sont touchés, dont 40 000 Français.

Le piratage de carte bancaire est l’un des plus dangereux qui existe, donnant accès aux hackers aux économies de leur victimeLes banques tentent tant bien que mal d’enrayer le phénomène, mais ne parviennent malheureusement pas à l’éradiquer. Damien Bancal, chercheur en cybersécurité, en veut pour preuve une immense base de données récemment découverte. Dans celle-ci, on trouve pas moins d’un million de cartes bancaires, provenant du monde entier.

La base de données est parfaitement complète : elle comporte les 16 chiffres de la carte, les dates de validités, le CVV ainsi que le nom du propriétaire. Parfois, son numéro de téléphone et son adresse mail sont même précisés. Autrement dit, n’importe qui tombant sur ces informations peut les utiliser pour effectuer des achats sur Internet. Le plus grave étant sans doute que la liste est disponible gratuitement, à tout à chacun sachant où chercher.

Sur le même sujet : Cartes bancaires — pourquoi les numéros en relief pourraient bientôt disparaître

40 000 FRANÇAIS SE SONT FAIT PIRATER LEUR CARTE BANCAIRE

Damien Bancal liste plusieurs dizaines de pays concernés dont le Maroc, l’Australie, les États-Unis d’Amérique, l’Italie, la Turquie et le Canada. La France n’est pas épargnée, avec plus de 40 000 particuliers victimes du piratage. Ces données proviennent de multiples piratages ayant eu lieu entre 2018 et 2019, récoltant les données de cartes bancaires valides entre 2021 et 2027. Elles n’ont pour le moment jamais été exploitées par un individu malintentionné.

Le chercheur explique que le pirate à l’origine de la fuite est très connu dans le domaine, et qu’il n’a pas bien sûr pas mis à disposition cette base de données par « charité ». En effet, ce dernier a ouvert une boutique en ligne sur laquelle il vend notamment environ 2,6 millions de cartes bancaires, mais aussi des numéros de sécurité sociale. Ces informations peuvent s’acheter pour 6 dollars, soit approximativement 5 euros.

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :