Pass sanitaire l’Ordre des Médecins met en garde contre le risque de limitation de l’accès aux soins

L’organisme, qui représente la profession médicale, rappelle que la mission des professionnels de santé est « de garantir l’accès aux soins pour tous ».

Des clients du mutliplex Gaumont à Montpellier, le 29 juillet 2021. (PASCAL GUYOT / AFP)
Des clients du mutliplex Gaumont à Montpellier, le 29 juillet 2021. (PASCAL GUYOT / AFP)
  • Favoris
  • Commenter

La décision, toujours incertaine, du Conseil constitutionnel à propos de la loi étendant le pass sanitaire devrait tomber jeudi. En l’attendant, l’Ordre des Médecins a mis en garde ce lundi 2 août contre une des mesures envisagées, qui rendrait sa présentation obligatoire dans des « services et établissements de santé, sociaux, et médicaux », sauf en cas d’urgence.

Cette mesure concernait notamment les personnes « qui y sont accueillies pour des soins programmés ».

Dans un communiqué posté sur Twitter, le conseil national de l’Ordre des Médecins dit s’inquiéter « vivement des conditions de mise en œuvre d’une telle disposition, qui ne doit pas priver les patients de soins alors même que les conséquences délétères de la crise en termes d’accès aux soins et de suivi des malades […] sont largement documentées ».

« Garantir l’accès aux soins pour tous »

L’Ordre rappelle ainsi que la mission des professionnels de santé est « de garantir l’accès aux soins pour tous » et que ceux-ci auront « l’obligation déontologique de garantir à leurs patients des soins dans des conditions de sécurité optimales ».« L’Ordre des Médecins attend la réponse du Conseil constitutionnel chargé […] de garantir l’égal accès aux soins de tous les citoyens de notre pays ».Pass sanitaire et libertés : « On met le doigt dans un engrenage »

Le projet de loi étendant le pass sanitaire a été définitivement adopté par le Parlement le 25 juillet dernier. Le pass devrait être étendu dans les prochains jours aux cafés, restaurants, foires et salons professionnels, ainsi qu’aux avions, trains, cars longs trajets, et donc aux établissements médicaux sauf urgence. Il doit encore passer le filtre du Conseil constitutionnel, saisi par le Premier ministre Jean Castex et la gauche.

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :