Quand obtient-on sa retraite «complète»?

Les personnes proches de la retraite se focalisent souvent sur la quête d’une pension « complète » ou « pleine », sans toutefois avoir une idée claire de ce que cela signifie, explique Dominique Prévert, associé chez Optimaretraite.

Question à un expert

A quel moment pourrai-je avoir une retraite complète, sans minoration ?

On entend souvent les seniors parler de la retraite « complète », « pleine » ou « entière », qui permettrait de déterminer quand partir dans les meilleures conditions financières.

S’agit-il pour autant d’une pension sans aucune minoration ? Par retraite complète, on pense souvent au taux plein, le taux maximal de 50 % pour la pension de base du régime général, sans minoration. Et, par ricochet, sans minoration définitive non plus de la complémentaire Agirc-Arrco.Lire aussi  Retraite complémentaire : qui subit finalement le nouveau malus Agirc-Arrco ?

Mais il faut savoir que si on a le taux plein sans avoir le bon nombre de trimestres (par exemple, en partant à l’âge du taux plein automatique, 67 ans, ou si l’on a cotisé dans un régime autre que celui des salariés, si l’on a cotisé à l’étrangersi un rachat de trimestres a été effectué en option 1, si l’on part au titre de l’inaptitude au travail, etc.), la pension de base est quand même affectée par une proratisation et n’est pas « complète » malgré le taux plein (si on part avec 164 trimestres au lieu des 167 requis pour les générations 1958 à 1960, le coefficient de proratisation appliqué à la pension sera 164/167).

Raisonner en euros

A cela s’est ajouté en 2019 le malus temporaire Agirc-Arrco. Avec ce nouveau dispositif, taux plein au régime de base ne rime plus forcément avec « complémentaire sans minoration » : un malus de 10 % s’applique, dans le cas général, durant trois ans sur la complémentaire de ceux qui ne reportent pas leur départ d’un an à partir du taux plein.

Rappelons aussi que certains régimes complémentaires ne fonctionnent que par rapport à l’âge et non par rapport aux trimestres, les régimes de base et complémentaires sont déconnectés.Question à un expert : Avec la mise en place du malus, ai-je intérêt à prendre ma retraite plus tard ?

Alors faut-il vraiment focaliser sur la retraite « complète » ? Pour faire ses choix, mieux vaut toujours raisonner tout simplement en euros et en pouvoir d’achat, peu importent les conditions de son départ.

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :