L’inflation menace de plus en plus les marchés financiers.

Conformément aux prévisions établies il y a déjà plusieurs mois et notamment présentées sur cette chaîne, l’inflation flambe de plus en plus à travers le monde. Et, attention, ceci n’est pas un exercice et encore moins une blague. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : en mai, aux États-Unis, le glissement annuel des prix à la consommation a atteint 5 %, un plus haut depuis l’été 2008, niveau qui n’a ensuite été dépassé qu’en février 1991… Hors énergie et produits alimentaires, l’inflation américaine a été de 3,8 % en mai, un sommet depuis juin 1992. En Chine, en Allemagne, en France et dans l’ensemble de la zone euro, l’inflation est également en train d’augmenter significativement et durablement. Dès lors, nier cette réalité et faire la politique de l’autruche pourrait s’avérer particulièrement dangereux. Les banques centrales doivent notamment intégrer ces menaces et réduire le caractère ultra-accommodant de leur politique monétaire. C’est d’ailleurs ce que vient de laisser entendre la Réserve fédérale américaine, même si elle cherche toujours à masquer en partie la réalité. Une chose est sûre : plus le réveil sera tardif, plus les réactions négatives des marchés financiers seront douloureuses. Les explications, le détail de ces évolutions et leurs conséquences sont présentés dans cette chronique, graphiques explicites et pédagogiques à l’appui…

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :