Cartes bancaires: un risque de pénurie plane

Devenues incontournables avec la crise de la Covid-19, lorsque le sans contact est devenu malgré lui un nouveau geste barrière, les cartes bancaires sont de plus en plus utilisées dans le monde, et notamment en France. Or, en recevoir une nouvelle risque d’être plus compliqué dès 2022 à cause de la pénurie de semi-conducteurs qui frappe toute l’industrie.carte bancaire production semi-conducteur pénurieRenouveler sa carte bancaire en 2022 pourrait être compliqué.

La pénurie de semi-conducteurs va-t-elle toucher les cartes bancaires ?

L’alerte est loin d’être de la spéculation : c’est la Smart Payment Association (SPA) qui la lance lundi 28 juin 2021. Or, cette association allemande regroupe tout simplement les principaux acteurs des technologies de sécurité spécialisées dans la finance, et tout particulièrement les équipementiers. Ils commencent à redouter un impact de la crise des semi-conducteurs sur leur activité, et donc sur la fabrication de cartes bancaires.

Car oui : il y a des semi-conducteurs dans les cartes bancaires, ne serait-ce que parce qu’elles sont dotées d’une puce électronique et de la technologie NFC (Near Field Contact) nécessaire au fonctionnement sans contact. La SPA demande donc aux gouvernements et acteurs bancaires de prendre les devants et de trouver des moyens pour « améliorer la situation au profit des consommateurs ».

Pas de carte bancaire, pas de paiement…

« Si la situation ne s’améliore pas, il y aura pénurie de millions de cartes, et cela affectera directement les consommateurs du monde entier dans la mesure où ils ne pourront pas obtenir une carte bancaire nouvelle ou renouvelée », précise Jacques Doucerain, président de la SPA, sur BFMTV. Forcément, le risque pour les consommateurs est réel et l’impact d’une telle pénurie potentiellement grave.

Du point de vue du consommateur, ne pas pouvoir renouveler sa carte bancaire, quelle que soit la raison, conduira à l’impossibilité de faire des achats aussi simples que des courses au supermarché ou sur Internet. Même les retraits automatiques lui seront interdits, ne lui laissant comme seule option que le retrait de liquide en agence, si toutefois c’est possible.

Et pour les entreprises, ce seront autant de ventes qui seront perdues, ce qui pourrait menacer la relance économique si l’ampleur du phénomène est importante.

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :