Fermeture de classes : quel dispositif pour les parents qui travaillent ?

Avis aux salariés ayant des enfants : avec la rentrée scolaire, le spectre d’une fermeture soudaine de la classe de l’enfant (en cas de détection de Covid-19 parmi les élèves) resurgit. Quels dispositifs sont prévus dans cette hypothèse ?Les enfants positifs au Covid-19 pourront continuer à suivre des cours à distance.

Fermeture de classes : les parents à nouveau sollicités pour garder leurs enfants

La rentrée scolaire ajoutera un nouveau souci aux parents. De la maternelle au lycée, les règles restent les mêmes : en cas de détection d’un cas de Covid-19 dans une classe, la classe est immédiatement fermée. En maternelle et élémentaire, les enfants retournent à la maison. Dans les collèges et lycées, l’organisation est plus nuancée : les élèves vaccinés continuent à suivre les cours en présentiel, tandis que les élèves non vaccinés et l’élève positif au Covid-19 suivent des cours à distance, depuis chez eux.

Étant donné cette organisation, il est évident que les parents seront sollicités pour garder leurs enfants aux heures de bureau. En cas de fermeture de la classe (ou du renvoi de l’enfant en enseignement à distance, dans les collèges et lycées), le parent doit informer immédiatement son employeur pour convenir d’une solution.

Garde d’enfants : un télétravail aménagé sera parfois la solution

Dans le cas des métiers « non-télétravaillables », aussitôt informé par le salarié, l’employeur doit demander pour ce dernier le chômage partiel. Rappelons que dans ce cas précis, le chômage partiel est indemnisé à hauteur de 70% du salaire brut au minimum, soit 84% du net (mais toujours un montant au moins équivalent au SMIC). Les salariés au SMIC perçoivent l’équivalent de 100% de leur salaire. Enfin, pour les salariés percevant 70% du salaire brut, l’employeur peut choisir d’abonder cette indemnisation (mais n’y est pas obligé).

Quant aux salariés dont le métier est « télétravaillable », ils peuvent soit être placés au chômage partiel, soit télétravailler, en fonction de ce que décide leur supérieur hiérarchique. Si le salarié est placé en télétravail, compte tenu du fait qu’il a aussi besoin de temps pour son enfant, ses horaires doivent être aménagés ou sa charge de travail réduite.

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :