L’amiante, un danger pour la santé des personnes exposées

14 novembre 2019 Imprimer la pagePrésent dans la nature, l’amiante peut servir à fabriquer un matériau composé de fibres, souvent nocives pour la santé. Leur inhalation provoque des pathologies respiratoires le plus souvent bénignes, mais parfois cancéreuses.

QU’EST-CE QUE L’AMIANTE ?

L’amiante est un minéral fibreux de la famille des silicates (minéraux très répandus dans la croûte terrestre), présent dans des roches dites « amiantifères ». Une fois broyées, ces roches peuvent servir à fabriquer un matériau également nommé « amiante », utilisé dans le secteur du bâtiment et l’industrie. Cette matière est composée de fibres invisibles, 400 à 500 fois moins épaisses qu’un cheveu, capables de flotter parmi les poussières de l’atmosphère.

POURQUOI LES FIBRES D’AMIANTE SONT-ELLES NUISIBLES À LA SANTÉ ?

En cas d’inhalation, les filaments d’amiante peuvent se déposer dans les poumons et provoquer des maladies respiratoires :

  • affections bénignes pulmonaires et de la plèvre ;
  • pathologies cancéreuses.

La toxicité des fibres amiantées dépend de plusieurs facteurs, partiellement connus des scientifiques :

  • Leurs propriétés physiques et chimiques pourraient influer sur leur vitesse d’élimination par l’organisme, et les rendre plus ou moins toxiques et cancérigènes. Par exemple, les fibres contenant du magnésium seraient moins nocives que celles n’en contenant pas.
  • La longueur et la finesse des fibres augmenteraient leur toxicité. En effet, le système respiratoire éliminerait moins facilement les fibres longues et fines, restant davantage dans les tissus.

L’AMIANTE : UN MATÉRIAU RESPONSABLE DE MALADIES PROFESSIONNELLES

Dans les pays industrialisés, le travail constitue, de très loin, la source d’exposition à l’amiante la plus importante.

Ainsi, les maladies liées à l’amiante représentent aujourd’hui la deuxième catégorie la plus fréquente de maladies professionnelles, avec 5 000 cas reconnus chaque année. Toutefois, les atteintes bénignes sont beaucoup plus courantes que les cancers, puisqu’elles représentent près de 80 % des pathologies professionnelles reconnues au titre de l’amiante.

Les effets sur la santé d’une inhalation d’amiante surviennent souvent plusieurs années après le début de l’exposition. Des contacts répétés augmentent la probabilité de tomber malade, mais certaines affections peuvent se déclarer après un petit nombre d’expositions.

Dans ce contexte, la prévention des problèmes liés à l’amiante demeure l’un des thèmes prioritaires de la santé au travail.

LES SOURCES D’EXPOSITION À L’AMIANTE

Les sources d’exposition sont variées.

L’exposition à l’amiante concerne essentiellement le secteur du bâtiment

Les sources d’exposition à l’amiante non professionnelles

QUI EST LE PLUS EXPOSÉ À L’AMIANTE AUJOURD’HUI ?

Depuis 1997, les risques d’inhalation de poussières d’amiante touchent avant tout les salariés des secteurs suivants :

  • retrait d’amiante (ou « désamiantage ») ;
  • démolition, réhabilitation, entretien de bâtiments (plombiers, électriciens, chauffagistes, peintres, etc.) ;
  • traitement des déchets amiantés ;
  • interventions sur des terrains contenant de l’amiante à l’état naturel (risque concernant aussi les populations de ces sites).

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :