Location : les étudiants en proie aux arnaques à la rentrée

À l’approche de la rentrée universitaire, les étudiants sont en pleine recherche de locations. Un casse-tête qui peut être accentué par des arnaques qui se multiplient sur Internet.En cette période de l’année, 39% des recherches de locations concernent les étudiants.

Les étudiants, cibles préférées des escrocs

C’est la saison durant laquelle les étudiants se penchent le plus sur les locations. Affectés dans des nouvelles universités, ils sont nombreux à rechercher un logement dans leur ville. Près de 39% des recherches sont effectués par les étudiants en cette fin d’été, contre 30% en juin ou 18% en mai. Certains se heurtent cependant à la malveillance de certains utilisateurs.

La plateforme PAP.fr traite en moyenne un millier de nouvelles annonces par jour pendant l’été. Vérifiant quotidiennement entre 200 et 300 annonces, le site alerte sur la recrudescence des fausses annonces. Malgré la présence de vérificateurs, les arnaques restent présentes, sur cette plateforme ou sur une autre. En moyenne, 20% des annonces vérifiées sont rejetées par les services de vérification, un nombre qui a doublé en un an. La plateforme a également tenu à préciser que les étudiants sont les cibles les plus à risque.PUBLICITÉ

Diverses arnaques recensées

Les types d’arnaques sont variés, mais peuvent néanmoins se regrouper en deux grands groupes. L’une, très fréquente, consiste à demander de l’argent pour effectuer la réservation d’un logement. La représentante de PAP, Laetitia Caron, précise que juridiquement, il n’y a pas lieu de verser de l’argent au bailleur avant la signature du bail. Une demande de versement d’un premier loyer ou d’une garantie indique donc la présence d’une arnaque, à fuir.

Une deuxième méthode courante consiste à demander des documents tels qu’une pièce d’identité, un RIB ou un bulletin de salaire, avant la signature du bail. Ces documents sont ensuite utilisés par l’escroc pour monter un dossier de crédit à la consommation. Laetitia Caron avertit qu’en cas de demande de tels documents, l’arnaque est probable. Elle l’est également lorsque l’annonce a un rapport qualité/loyer trop attractif et supérieur au cours du marché locatif.

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :