Voici pourquoi vous risquez de payer votre café plus cher

Les prix du café, tant dans les débits de boissons et restaurants que dans les grandes surfaces, risquent d’augmenter. En cause, de mauvaises perspectives de récolte au Brésil.CaféLe prix du café flambe en ce moment sur le marché des matières premières.

Au Brésil, 11% des plantations de café ont souffert d’un gel exceptionnel

Le prix d’un café que vous prenez au coin de la rue risque d’augmenter dans les semaines et mois à venir. Mais cette augmentation n’a rien à voir avec notre conjoncture française, c’est un phénomène mondial. Sur le marché mondial des matières premières, le prix du café flambe. Rien que sur la journée du lundi 26 juillet 2021, il a augmenté de 10%, après déjà une hausse de 20% au cours de la semaine précédente. Et depuis fin juin 2021, la hausse a été de 35%. Alors, pourquoi cette flambée des prix ?

Il faut savoir que le Brésil a été frappé par des gels exceptionnels en ces mois de juin et juillet 2021. D’après les estimations préliminaires de Conab, l’agence brésilienne de l’agroalimentaire, rien que sur la semaine du 19 au 25 juillet 2021, entre 150.000 et 200.000 hectares ont été touchés par le gel, soit 11% de la surface dédié à la culture de l’arabica au Brésil.

La pénurie de café devrait perdurer

Vous l’aurez compris : ces gels ne concernent pas directement le café que nous sommes susceptibles de boire cet été : celui-ci est issu de la récolte précédente. C’est la prochaine récolte qui sera vraisemblablement faible, et la pénurie de café se fera véritablement sentir à la saison prochaine. Mais, comme toujours, le marché des matières premières, tout comme les marchés financiers, réagit aux moindres signaux d’alerte. En anticipant un effondrement de l’offre, les négociants s’empressent de passer commande. Et, comme c’est toujours le cas en économie, un produit connaissant une forte demande et qui devient rare voit logiquement son prix augmenter.

Dans les années à venir, il faudra vraisemblablement accepter de payer son café plus cher. Au Brésil, les arbres de café morts cet hiver devront être replantés, ils mettront trois ans environ à grandir et commencer à donner des drupes. Ces gels au Brésil sont en effet exceptionnels : jamais depuis 1994 on n’avait vu cela.

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :