Pourquoi vous ne devez pas manger trop vite ?

Les plaisirs de la table et d’un moment passé ensemble autour d’un bon repas ne doivent pas être abrégés tout simplement parceque l’on n’a pas le temps. Manger trop vite est un vrai fléau et un gain de temps certain ne compense pas les mauvais points accumulés pour votre organisme. Explications. Sommaire du guide

Un repas doit se savourer

Au pays de la gastronomie et où les pauses déjeuners peuvent encore atteindre plus de 2 heures, autant dire que le fait d’apprécier la nourriture est un art de vivre. Il en est de même pour le fait de partager à plusieurs un moment convivial. Toute la culture française est basée sur cela, ce serait vraiment dommage de s’en passer ! Il faut donc redonner de la place au plaisir en savourant, ce qui permet automatiquement d’activer les sens et de reprendre du plaisir pendant les repas.

Quel est le temps nécessaire pour prendre son repas ?

Quel que soit le repas, petit-déjeuner, déjeuner ou dîner, toutes les études scientifiques préconisent la même chose : un repas doit durer entre 20 et 30 minutes. Pourquoi ce chiffre ? Parceque tout simplement c’est le temps nécessaire pour que le cerveau assimile clairement que votre corps a suffisamment mangé. Ce n’est qu’une fois que cette information arrive jusqu’à lui qu’il ressent la sensation de satiété. L’idéal est donc de manger doucement, au ralenti, en mastiquant de petites bouchées pour arriver à ce minimum de 20 minutes.

Bon à savoir : le Code du travail le préconise aussi

On retrouve ce point dans l’article L3121-33 du Code du travail « Dès que le temps de travail quotidien atteint six heures, le salarié bénéficie d’un temps de pause d’une durée minimale de vingt minutes. » Pourtant en plus de 40 ans, nous avons perdu plus d’1 heure sur la durée de la pause déjeuner…

Pourquoi manger vite est si mauvais ?

Lorsque vous ne respectez pas le temps indiqué par tous les scientifiques, votre corps sera le premier impacté par ce manque. Les repas en deux temps trois mouvements provoquent de grands méfaits physiologiques qui peuvent s’avérer vraiment ennuyeux sur le long terme.

Une digestion malmenée

Il est assez aisé de comprendre que des repas ingérés plus rapidement que la normale va forcément provoquer une mauvaise digestion. Manger rapidement c’est aussi donner peu de temps à son corps pour digérer car pour manger rapidement il faut obligatoirement mâcher moins longtemps. Par conséquent, une alimentation mal mastiquée c’est ballonnements et/ou maux de ventre assurés.

Une fatigue omniprésente

Quand le corps doit « travailler » plus que nécessaire pour engendrer le processus de digestion, cela lui demande une plus grande énergie qui amène forcément vers un coup de fatigue rapidement après les repas. Ce sont des phases que le corps doit doublement combattre pour rester en activité tout au long de la journée. Malheureusement, beaucoup de personnes essaient de compenser en accumulant les cafés. Mauvaise idée !

Une prise de poids conséquente

Qui dit manque de satiété dit obligatoirement sensation de faim en continu. Seule la satiété donne l’information au cerveau qu’il n’y a plus besoin de manger pour le corps. Comme on l’a vu précédemment, cette sensation n’arrive qu’au bout de 20 minutes de mastication minimum. Par conséquent, pour compenser ce manque, il y a de grandes chances que vous ayez besoin de grignoter tout au long de la journée ce qui peut entraîner, dans la majorité des cas, une prise de poids.

Comment faire pour mieux manger ?

Pour vous aider à atteindre votre objectif de repas assez longs qui ne finissent pas par une course effrénée, voici quelques bonnes astuces à mettre en pratique :

  • Éteignez le mode « pilote automatique » ;
  • Comptez vos mastications à chaque bouchée : il doit y en avoir au moins 20 ;
  • Faites des pauses plusieurs fois pour un même plat ;
  • Posez votre fourchette entre chaque bouchée ;
  • Apprenez à manger avec des baguettes : vous n’aurez pas d’autres choix que de prendre de petites portions ;
  • Mangez cru : vous serez obligé de mastiquer bien plus longtemps ;
  • Hydratez-vous tout au long de la journée pour envoyer des signaux de satiété à votre cerveau ;
  • Dressez de belles assiettes bien colorées pour réactiver tous vos sens durant le repas afin de faire de ce moment un réel plaisir.
  • Éteignez la télévision pour (re)prendre conscience de ce que vous êtes en train de faire et vous concentrer sur la nécessité d’aller moins vite.

La clé d’une bonne santé est la satiété ! Il faut au moins 20 minutes de mastication pour ressentir cela et dire au revoir aux coups de fatigue, aux prises de poids et aux ballonnements. Réapprenez à apprécier ce moment du repas !

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :