Comment éviter de se faire voler son vélo ?

Laisser traîner son vélo sans protection adéquate, voire sans protection du tout, quelle bonne aubaine pour un voleur ! Pour vous, c’est moins réjouissant : votre investissement financier prend tout à coup un goût amer… Pour éviter ce genre de situation et retrouver votre vélo là où vous l’avez laissé, suivez quelques règles de base.Sommaire du guide

Les bons gestes à retenir pour lutter contre le vol de vélo

Chaque année, pas moins de 400 000 vélos sont dérobés en France, soit près de 1 100 par jour. Pour endiguer ce phénomène, mieux vaut être bien « armé »…

Prendre un bon antivol principal

L’antivol U est plus résistant et donc plus dissuasif qu’un câble ou une chaîne. Il est à privilégier. En moyenne, les prix vont d’une dizaine à une centaine d’euros. Cet écart s’explique par la différence de qualité de l’acier. Sans surprise, les modèles les plus chers sont plus résistants à l’effraction. L’idéal est de compléter son antivol U d’un antivol de cadre. Pour une trentaine d’euros, vous aurez déjà un modèle de très bonne qualité.

Sécuriser aussi les parties amovibles du vélo

On n’est jamais trop prudents ! L’utilisation d’antivols secondaires, visant cette fois à protéger les parties mobiles de votre vélo – notamment la selle et les roues –, est vivement recommandée.

Cadenasser son vélo en toutes circonstances

Endroits très fréquentés, zones sensibles… Si certaines situations sont plus à risque que d’autres, il faut garder en tête que le danger est partout. Ne vous fiez pas non plus au moment de la journée… Les voleurs opèrent de jour comme de nuit ! Une enquête de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales a même montré que 60 % des vols de vélos ont lieu le jour.

Mieux vaut donc prendre l’habitude d’emporter vos antivols avec vous dès que vous quittez votre domicile… et les utiliser systématiquement, quel que soit l’endroit où vous faites un arrêt. Et même si celui-ci est de courte durée !

Conseil de bon sens : prendre toujours attache sur des points fixes

On ne trouve pas des arceaux à vélo à chaque coin de rue, mais ce n’est pas une raison pour faciliter la tâche des voleurs ! Poteaux, grilles, rambardes d’escalier… les points d’attache choisis doivent être solidement fixés au sol ou au mur, et de préférence métalliques. Chez vous, même réflexe !

Les réflexes en plus pour mieux faire face en cas de vol

Bien sûr, le risque zéro n’existe pas. Pour parvenir à leurs fins, les voleurs redoublent d’imagination. Dans l’hypothèse où vous vous faites malgré tout voler votre vélo, mieux vaut avoir fait preuve d’anticipation…

Prendre une assurance

Selon son prix d’achat, il peut être plus sage d’assurer son vélo contre le vol, voire contre le vandalisme et la casse. Commencez par vous renseigner auprès de votre assurance habitation : peut-être prend-elle en charge ce type de sinistre ?

Cependant, nous ne vous cachons pas que bien souvent, l’assurance habitation couvre mal le vol de vélo hors domicile. Au mieux, vous pourrez obtenir un remboursement partiel. Dans tous les cas, nous vous conseillons d’effectuer un comparatif entre différentes assurances. Objectif ? Payer le moins cher possible, tout en bénéficiant des meilleures garanties.

Faire marquer son vélo

Faute d’identification, seuls 3 % des vélos retrouvés après un vol sont restitués à leur propriétaire. D’où l’intérêt d’opter pour un marquage ! Depuis le 1er janvier 2021, marquer son vélo neuf est d’ailleurs obligatoire (seulement pour les modèles adultes). Mais vous pouvez parfaitement marquer celui que vous avez acheté avant cette date. Différentes techniques existent. Parmi les plus sûres :

  • Le marquage classique par gravure, via Bicycode (5 à 10 euros) ;
  • Le marquage par soudure chimique, via Recobike (approximativement 25 euros) ;
  • Le marquage par micro-percussion, via Auvray (environ 50 euros, avec une assurance vol de 12 mois incluse).

Bien réagir lorsque l’on se fait dérober son vélo

Tout d’abord, précisons que dans ce cas de figure, vous devez être en mesure de justifier que vous êtes bien le propriétaire du vélo. Même si celui-ci est traçable et identifiable par marquage, mieux vaut avoir en votre possession la facture d’achat du vélo. Vérifiez également dès le départ que son numéro de série et son numéro d’identification (marquage) apparaissent bien dessus. Par sécurité, reportez ces numéros sur un autre support et conservez-les précieusement.

Voyons maintenant comment procéder concrètement en cas de vol…

Déposer plainte

C’est le premier réflexe à avoir. Rendez-vous donc au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie. Pour gagner du temps, pensez à la pré-plainte en ligne ! Votre plainte sera ensuite enregistrée, et par conséquent effective, dès lors que vous irez signer votre déclaration sur place. Pensez bien à préciser le numéro d’identification de votre vélo.

Déclarer le vol auprès de votre assurance et/ou votre prestataire d’identification

Si vous avez souscrit une assurance, ou si votre assurance habitation prend en charge le vol de vélo, ne tardez pas à la contacter pour déclarer le sinistre.

En parallèle, faites une déclaration de vol auprès du prestataire qui aura effectué le marquage de votre vélo. Là encore, c’est possible directement en ligne, depuis son site web. Vous multiplierez ainsi les procédures de vérification et, potentiellement, augmenterez vos chances de récupérer votre vélo.

Faire de la veille en ligne

Bien souvent, les voleurs s’empressent de mettre en vente l’objet du délit… Scrutez donc les sites d’annonces de particulier à particulier, Leboncoin en première ligne. L’astuce gagnante ? Créer des alertes pour être averti dès la parution d’une annonce relative à un vélo de marque voire de modèle similaire au vôtre. Vous pensez l’avoir repéré ? N’intervenez pas vous-même ! Faites une capture d’écran et prévenez les autorités.

Prévenir votre vélociste

Il n’est pas impossible que le voleur passe la porte de la boutique de votre vélo ciste pour réparer le vélo, ou même l’équiper. En ayant connaissance du vol, celui-ci redoublera d’attention. Il pourra aussi communiquer l’info au sein de son réseau.

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :