Attention à l’arnaque des faux RIB par mail

Souvent piratées, les boîtes mails servent à beaucoup de choses, notamment envoyer des factures et un RIB à un client pour se faire payer. Mais attention à ne pas vous faire détourner votre RIB.
 Les boîtes mails sont souvent piratées pour permettre aux pirates de s’enrichir sur le dos des victimes

Une arnaque bien ficelée

Cette arnaque aux faux ordres de virement est classée à la huitième place des 50 menaces les plus traitées par Cybermalveillance, le dispositif national d’assistance aux victimes de cyberattaques. En France, ces arnaques au faux relevé d’identité bancaire ont déjà fait plus de 250 victimes, qui sont majoritairement des petites entreprises ou des collectivités. 

Le modus operandi de cette arnaque est que lorsque la victime envoie un mail contenant les mots clefs “RIB”, “Facture”, “achat”, “banque”, etc., le mail est directement transféré sur la boîte mail du pirate. Celui-ci utilise souvent une adresse mail similaire à celle de la victime à un détail prêt, cela peut être l’ajout d’une lettre, un autre opérateur de boîte mail, etc.. Puis le pirate remplace le numéro de compte de la victime par le sien et envoie le mail aux personnes concernées qui souvent ne se doutent de rien et paient sans même vérifier s’il s’agit bien du bon compte en banque.
 

Quelques conseils pour ne pas tomber dans le panneau

Arrivée avec la l’accélération de la dématérialisation, l’essor du télétravail et avec le fait que les clients croisent de moins en moins les salariés, cette arnaque n’est pas remboursée par les assurances. Celles-ci considèrent que l’envoi d’un faux RIB est un acte volontaire, une erreur personnelle de la part de la victime.

Pour les victimes, le conseil est de vérifier dans les paramètres de sa boîte mail s’il existe une commande de transfert des mails contenant certains mots clefs en rapport avec le paiement de factures et le cas échéant de supprimer cette option. Certaines boîtes mail proposent un système d’identification forte pour accéder à ses mails ou pour en envoyer. Un autre conseil est d’appeler son client pour vérifier ensemble si le numéro de compte donné est bien le bon. Pour les personnes payant les factures, il faut être vigilant à propos de l’urgence des sommes à verser, il est également conseillé d’appeler le salarié pour vérifier que le RIB reçu est bien le bon.

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :