Arnaque : attention au faux courriel de vrai notaire qui vous réclame de l’argent

Prudence si vous allez bientôt acquérir un bien immobilier, une nouvelle arnaque pourrait prendre de l’ampleur. Il s’agit d’un faux courriel envoyé par un vrai notaire mais qui s’est fait pirater sa messagerie et réclame une importante somme d’argent.Attention au faux courriel de vrai notaire qui vous réclame de l’argent.

Un faux courriel de vrai notaire

Si vous achetez bientôt un bien immobilier, attention à cette arnaque particulièrement bien ficelée. Elle a été décelée par Que Choisir qui décrit ce « nouveau type d’escroquerie en ligne » dans un article publié le 7 octobre 2021. La victime reçoit un faux courriel qui lui réclame de l’argent, comme c’est le cas pour toutes les arnaques. Faux courriel certes, mais vrai notaire et c’est là toute l’astuce des fraudeurs.

C’est parce que ce faux mail est envoyé par un vrai notaire que les victimes sont induites en erreur. Elles pensent en effet qu’elles vont payer un acompte à leur notaire dans le cadre de l’acquisition de leur bien. Le message récapitule « tous les éléments de la vente (adresse du bien, prix, coordonnées du notaire, etc.) ». Sauf que dans ce faux courriel de vrai notaire, les coordonnées du RIB ne sont pas celles du compte de l’étude à la Caisse des dépôts et consignation. Il s’agit d’un compte à l’étranger. « Trop tard : lorsque l’acheteur apprend l’escroquerie, la banque a déjà autorisé la transaction », explique Que Choisir.

Une arnaque qui « pourrait prendre de l’ampleur »

Comment se fait-il que le notaire ait envoyé un faux courriel ? Tout simplement parce qu’il s’est fait pirater sa boîte mail. Un grand classique. Il suffit alors aux escrocs de récupérer un des messages que le notaire a envoyé à son client puis de remplacer « la pièce jointe avec le véritable RIB par une autre contenant leurs propres coordonnées bancaires », détaille Que Choisir

Selon l’association de consommateurs, « l’arnaque pourrait prendre de l’ampleur ». En effet, le Conseil supérieur du notariat a indiqué que de nombreuses messageries électroniques de notaires ont été piratées. Dans le Nord-Pas-de-Calais, un particulier s’est fait dérober 50.000 € et dans l’Ariège, un couple a été dépouillé de 30.000 €.

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :