6 produits sur 10 achetés en ligne seraient non conformes

Peut-on faire confiance aux produits achetés en ligne ? Selon la dernière étude de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), rien n’est moins sûr… Plus de la moitié d’entre eux seraient non conformes, dont une partie est même dangereuse.Plus de 60% des produits achetés en ligne seraient non conformes.

63% de produits achetés en ligne non conformes, dont 28% dangereux

Protéger les consommateurs : telle est la mission de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), qui multiplie les contrôles, notamment sur les places de marché en ligne. Le commerce électronique représente « une opportunité pour de nombreuses petites entreprises de vendre leurs produits en ligne », mais il serait « envahi de produits qui ne sont pas au standard européen » précise le secrétaire d’État chargé de la transition numérique et des communications électroniques.

Et selon la DGCCRF, qui vient de publier son étude annuelle sur la sécurité et la conformité des produits vendus sur les places de marché en ligne, la part de produits non conformes est impressionnante : « Sur près de 450 produits analysés sur trois ans, 63% se sont révélés non conformes dont 28% dangereux », précise-t-elle dans son communiqué. Les contrôles de la DGCCRF ont particulièrement ciblé les jouets, les cosmétiques, les accessoires électriques et les bijoux fantaisie, choisis sur les dix places de marché les plus populaires en France.

Un quart des jouets vendus en ligne seraient dangereux

Ce qui inquiète le plus les autorités, surtout à l’approche de Noël, c’est la part de produits dangereux présents sur le marché de la vente en ligne de jouets (25% de produits dangereux, avec notamment des risques de suffocation ou de strangulation dus à la présence de petits éléments détachables ou de cordelettes) et de guirlandes électriques (66% de produits dangereux, présentant notamment des risques de chocs électriques voire d’incendie) précise le communiqué.

Sont également pointés du doigt les adaptateurs électriques (87% de produits dangereux du fait de risques de chocs électriques et d’incendie) et les bijoux fantaisie (74% de produits dangereux, du fait notamment de la présence de métaux lourds cancérogènes et toxiques pour la reproduction comme le cadmium, le nickel ou le plomb). Prudence, donc, avant de cliquer sur ce sublime cadeau qui vous fait de l’oeil !

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :