Retraite : 5 astuces pour partir plus tôt

Après toute une vie à travailler, vous aimeriez bien profiter de votre retraite un peu plus tôt, sans pour autant être pénalisé financièrement ? Bonne nouvelle : c’est tout à fait envisageable ! On vous explique comment…Sommaire du guide

1 – Le rachat de trimestre pour prendre sa retraite plus tôt

En cas d’années incomplètes ou d’études supérieures, vous pouvez racheter des trimestres de cotisations auprès de la Sécurité Sociale, dans la limite de 12 trimestres. Attention toutefois : ce n’est possible que si vous avez validé moins de 4 trimestres dans le cadre de votre activité professionnelle.

2 – Retraite dans le privé : partir avant grâce à la majoration d’assurance pour enfant

L’arrivée d’un enfant affecte immanquablement la vie professionnelle. En guise de compensation, une majoration d’assurance vieillesse est prévue. Vous bénéficiez de 8 trimestres supplémentaires par enfant : 4 pour la maternité ou l’accueil (en cas d’adoption), 4 pour l’éducation.

Bon à savoir : l’année de naissance ou d’adoption importe

Pour un enfant né ou adopté avant 2010, seule la mère pourra se voir attribuer cette majoration. En revanche, pour un enfant né ou adopté après 2010, les parents peuvent se répartir librement les trimestres.

Dans le cas où vous êtes parent d’enfant handicapé, vous pouvez, sous certaines conditions, bénéficier d’un trimestre de majoration par période de 2 ans et demi d’éducation. Le nombre de trimestres est limité à 8 pour chacun des parents.

3 – S’assurer un complément de revenus via l’immobilier locatif

Autre solution pour partir à la retraite avant sans avoir à diminuer ses dépenses : investir dans l’immobilier locatif. Pour bénéficier d’un véritable complément de revenus, mieux vaut toutefois avoir remboursé la totalité (ou a minima, la majeure partie) de l’emprunt ayant servi au financement de cet investissement.

4 – Retraite : compléter ses revenus grâce au viager occupé

Vous n’avez pas les moyens d’investir dans l’immobilier locatif ? Dans ce cas, pourquoi ne pas vous tourner vers le viager occupé ? Le principe est simple : vous occupez le bien jusqu’à votre décès, tout en percevant une rente à vie. L’acheteur, lui, ne pourra jouir du logement qu’au jour de votre mort.

5 – Majorer sa pension en anticipant le versement d’épargne

Dernière astuce pour souffrir le moins possible de la décote en cas de départ anticipé à la retraite : faire en sorte que les fonds placés sur votre contrat d’assurance-vie (ou tout autre produit d’épargne) soient débloqués le moment venu. Chaque mois, vous toucherez ainsi des revenus plus confortables puisque l’assurance-vie viendra s’ajouter à votre pension.

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :