Le port du masque pourrait être réimposé

Sur le front de l’épidémie de Covid-19, l’heure est grave. L’exécutif est obligé d’avancer à tâtons certes : Santé Publique France n’a pas publié de données journalières sur les nouvelles contaminations depuis le 24 décembre 2021 (soit les données sur la journée du 23 décembre), mais même ce chiffre ancien de nouveaux cas positifs au Covid-19 a frappé les esprits : 104.611 nouveaux cas avaient été comptabilisés sur cette journée, du jamais vu depuis le début de l’épidémie de ce virus. Un conseil des ministres exceptionnel se tient ce lundi 27 décembre 2021, suivi, à 16 heures, d’un conseil de défense sanitaire, présidé par Emmanuel Macron par visioconférence depuis le Fort de Brégançon.

Selon les informations de France Info et BFMTV, un couvre-feu la nuit du 31 décembre 2021 et le prolongement des vacances scolaires restent des pistes, même s’il est peu probable qu’elles soient retenues. En revanche, il y a de fortes chances que le port du masque soit réimposé dans les lieux recevant du public, même dans les lieux soumis au pass sanitaire. Le port du masque en extérieur reste également une piste possible, même si, on le sait, en France l’exécutif y est très réticent, malgré son utilité évidente d’un point de vue scientifique.

Un test PCR très récent même pour les personnes vaccinées ?

Selon les informations de France Info, le mot d’ordre du gouvernement en ce moment est de trouver le juste milieu entre maîtrise de l’épidémie et poursuite du fonctionnement de l’économie et de la société au sens large. Pour cela, l’exécutif serait tenté de réduire la durée de l’isolement pour les cas contacts. La cible évidente d’une telle mesure serait le « super-isolement » des cas contacts des personnes positives au variant Omicron, actuellement fixé à 17 jours. Il se peut que la durée de leur isolement soit réduite si la personne a reçu ses trois doses d’un vaccin, si elle ne partage pas le logement de la personne infectée et si elle présente elle-même un test négatif.

Outre la transformation, déjà annoncée, du pass sanitaire en pass vaccinal avant le 15 janvier, l’exécutif pourrait être tenté d’imposer ce pass dans les entreprises, même si les partenaires sociaux y sont farouchement opposés. La dernière piste envisagée, selon les informations de BFMTV, est l’instauration d’un « Super-pass » pour certains lieux réputés à très haut risque de contamination. Dans certains cas, pourrait être demandé non seulement une vaccination complète mais aussi un test PCR négatif datant de moins de 24 heures.

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :