Voitures électriques : trop peu de bornes de recharge

De plus en plus de Français envisagent d’acheter une voiture électrique pour préserver la planète mais craignent de ne pas trouver de bornes de recharge sur leur trajet. Les automobilistes qui ont fait ce choix peuvent rapidement se trouver sans moyen de recharger leur voiture. La France compte 43.000 bornes publiques.

Des difficultés pour recharger sa voiture électrique

En France, rouler à l’électrique n’est pas encore chose facile. En effet, dans le magazine Capital, un enseignant rémois raconte sa mésaventure. Il devait recharger sa Zoé ZE 50 à l’une des bornes repérées avant de prendre la route. Mais pas de chance, celle-ci n’était pas en état de fonctionnement. « J’ai failli me retrouver en rade dans la campagne », raconte-t-il. 

À l’heure où tous les constructeurs automobiles se mettent à produire leur voiture électrique, il est légitime de se demander comment les Français vont parcourir l’Hexagone à bord de ces véhicules. Vont-ils trouver une borne pour recharger leur voiture et y en aura-t-il assez pour tous ou verra-t-on des queues d’automobilistes attendant désespérément de pouvoir recharger leur véhicule ? 

Loin du programme des 100.000 bornes

Le gouvernement avait pourtant annoncé un programme nommé les « 100.000 bornes ». Pour ce faire, 100 millions d’euros ont été alloués à ce projet qui devait permettre de tripler rapidement les bornes de recharge présentes sur le territoire. Mais le programme a du retard notamment à cause de la crise du Covid-19 qui a ralenti le projet. 

Pour le moment, la France compte seulement 43.000 bornes publiques, trop peu pour le nombre de voitures électriques qui devraient arriver sur le marché. Un directeur de supermarché en attente de ces bornes rapporte dans Capital que les « lourdeurs administratives » freinent aussi l’arrivée des subventions. Ces derniers peuvent toucher « entre 2.700 € pour un chargeur de 22 kilowatts, jusqu’à 18.000 € pour une machine de plus de 150 kilowatts » mais les dossiers prennent énormément de temps à être validés. Ces derniers doivent ensuite être suivis d’une enquête publique, un appel d’offres concernant le matériel et des études pour s’assurer que tout peut être installé par Enedis. Autant dire, qu’il vaut mieux encore patienter dans l’attente de nouvelles bornes avant d’investir dans une voiture électrique. 

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :