Les débuts prometteurs d’un carburant à base d’eau et de dioxyde de carbone

Des chercheurs de l’ETH Zurich, en Suisse, ont mis au point un système permettant, grâce à l’énergie solaire, de fabriquer un carburant à base d’eau et de dioxyde de carbone.Cette technologie pourrait réduire les émissions des moyens de transports utilisant des énergies fossiles.

Un carburant de remplacement neutre en carbone

Des chercheurs suisses de l’ETH de Zurich ont mis au point une raffinerie permettant de produire un carburant avec une empreinte carbone neutre. Cette technologie capte l’humidité de l’air, ainsi que du dioxyde de carbone présent dans l’air. Par oxydoréduction, ils obtiennent un mélange de dihydrogène et de monoxyde de carbone pour créer un gaz de synthèse. Et enfin, une unité de synthèse gaz-liquide permet de transformer ce gaz de synthèse en un hydrocarbure liquide.

Au cours d’une journée à Zurich, l’équipe a été capable de produire environ 100 L de gaz de synthèse, lui-même transformé en un demi-décilitre d’hydrocarbure. Conscients que cela n’est pas beaucoup, les chercheurs expliquent que le système n’est pas encore optimisé. Ils précisent également que cette mini-raffinerie utilise un réacteur solaire de 5 kilowatts et qu’un réacteur de 1 mégawatt serait 20 fois plus productif. Ils expliquent également que le système n’a créé aucun sous-produit indésirable.
 

Objectif : remplacer les hydrocarbures traditionnels

Aujourd’hui, près de 8% des émissions totales de dioxyde de carbone sont causées par les émissions de l’aviation et du transport maritime. Les secteurs de l’aviation et du transport maritime consomment beaucoup d’hydrocarbures liquides dérivés du pétrole tels que le kérosène, l’essence ou encore le diesel. L’objectif est donc pour ces secteurs de trouver un moyen de se rapprocher de la neutralité carbone. Cette solution de carburant à base d’eau et de dioxyde de carbone pourrait être une solution.

Même si pour le moment, la création de ce carburant n’est faite qu’à titre expérimental, les membres de l’équipe en charge de cette étude proposent des solutions commercialisables dans l’industrie. Certaines entreprises commercialisent déjà la technologie permettant de créer des combustibles à partir de dioxyde de carbone. Les responsables de l’étude précisent que pour pouvoir arriver sur le marché, cette nouvelle forme de carburant aura besoin d’un soutien politique tant les coûts d’investissements initiaux sont élevés.

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :