Ma Prime Rénov’ : voici ce qui change en 2022

Depuis le 1er janvier 2022, les aides publiques à la rénovation de logements sont réunies au sein de France Rénov’. Certaines conditions d’obtention se durcissent également.Seuls les artisans labellisés RGE sont désormais autorisés à réaliser des travaux financés par Ma Prime Rénov’.

MaPrimeRénov’ : pour des logements plus anciens et réellement habités


MaPrimeRénov’… toujours généreuse mais moins accessible, hélas, depuis le 1er janvier 2022. Pour en profiter, votre logement doit désormais avoir été construit il y a plus de 15 ans, contre tout juste 2 ans auparavant. (L’unique type de travaux pouvant faire l’objet d’une dérogation à cette règle est le changement de chaudière fonctionnant au fioul.)

Idem pour la durée effective d’occupation du logement (car Ma Prive Rénov’ n’est pas destinée aux logements vacants) : le propriétaire (ou son locataire) doit y avoir vécu au moins 8 mois au cours des 12 derniers mois, contre 6 mois auparavant. Et si vous venez d’acheter le logement, ce logement doit avoir été votre résidence principale depuis au moins 12 mois, contre 6 mois auparavant.

MaPrimeRénov’ : le recours à un opérateur-conseil devient obligatoire pour les ménages modestes

Malgré ces durcissements des conditions d’éligibilité, MaPrimeRénov’ reste généreuse. Si la rénovation de votre logement comprend plusieurs types de travaux, vous pouvez bénéficier d’un forfait « Rénovation globale », du moment que le gain énergétique à l’issue de ces travaux atteint au moins 55%. Ce forfait est cumulable avec les bonus « sortie de passoire » et « BBC », respectivement pour les travaux permettant un saut de classe F ou G à la classe E ou meilleure, et les travaux permettant d’atteindre la classe A ou B. À noter que pour bénéficier de Ma Prime Rénov’, vous devez solliciter uniquement des artisans possédant le label RGE (Reconnu garant de l’environnement) (hormis pour quelques types de travaux pour lesquels des exceptions existent).

En plus de MaPrimeRénov’ classique, pour les ménages aux ressources modestes et très modestes il existe MaPrimeRénov’ Sérénité. Le ménage doit obligatoirement être accompagné par un opérateur-conseil habilité par l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Cela, afin d’éviter les surfacturations voire des escroqueries dont les finances publiques supporteront par la suite la facture.

Publié par supportconseil.com

evolu en m instruisant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :